12 Jul 2018

Please reload

Posts Récents

L'Histoire derrière l'image - Un Drap d'Étoiles

16 Jan 2018

 Le soleil brille au-dessus de ma tête et dans mon cœur alors que je marche d’un pas léger sur le chemin de Tengboche. Je ne peux que contempler ces géants de neige et de glace qui fascinent l’imaginaire de tout amoureux de la montagne.

 

Assis à mon auberge, j’observe avec appréhension le sinueux chemin qui me mènera au courant de la nuit au Nangkar Tschang Peak. Au souper, je lance l’invitation aux autres marcheurs à savoir si certains veulent se joindre. Tous veulent le faire, mais durant l’avant midi. Malgré tout, mes plans ne changent pas, j’irai seul.

 

Vers 20h30, je sors prendre l’air avant de gagner mon lit pour une courte nuit. Un ciel scintillant d’étoiles surplombe la vallée. Avec cette image en tête, je peine à trouver sommeil. Un mélange d’énervement et d’incertitude gagne mon esprit. L’aspect de solitude dans cet environnement inconnu est principalement la cause, mais je fais rapidement taire ces idées en prenant le contrôle de mon inconscient.

 

Mon alarme résonne à 2h am. Confus, j’entends le vent siffler par la fenêtre mal isolée de ma chambre. La seule idée de sortir de mon sac de couchage me fait ressentir le froid extérieur. En regardant par la fenêtre je constate que le ciel s’est couvert de nuages durant la nuit. Dans un état de sommeil, je débats encore une fois avec mon inconscient qui désire rester dormir, se reposer au chaud. Au bout d’une quinzaine de minutes, je me convaincs. Et si je passais par-dessus les nuages ?

 

J’avance dans l’obscurité de la nuit aidé de ma lampe frontale, qui me permet de distinguer le sol quelques mètres devant moi. Le silence de la nuit est brisé par les clochettes accrochées au cou des yacks. Je n’ai aucune idée de l’emplacement du sentier. Sur cette terre de roche et de sable, je progresse en me disant que tant que je monte, j’approche du sommet.

 

Doucement, quelques étoiles se découvrent. Au travers ces nuages, chaque pas fait apparaître un diamant de plus dans cet infini. Puis, soudainement, le ciel n’est plus qu’une tapisserie céleste. L’émotion est d’une force indescriptible. Devant moi dort l’Ama Dablam sous un drap d’étoile, avec comme veilleuse cet univers mystérieux qu’est la Voie Lactée.

 

À cet instant je me questionne. Et si plus tôt, mon inconscient avait gagné?

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Archives

d.belandphoto@gmail.com

© 2016-2019 David Béland

Logo par Clara Boo

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon